Reprendre…

IMG_2490-001

Depuis presque trois mois je suis en arrêt de travail.

Cet arrêt je ne le voulais pas non. Je me plaisais dans ce que je faisais et l’ambiance du service était très bonne. Je me levais tous les matins pour justement oublier les soucis familiaux que j’avais (celles qui me suivent savent de quoi je parle)

La convocation de ma hiérarchie pour m’imposer un changement de service et mettre une autre personne à ma place en me disant bien entendu que j’étais hyper compétant, que j’avais toutes les qualités requises pour ce poste (en remplacement d’une autre personne qui avait été promu)…bref tout le blabla des supérieurs m’a mis un coup de massue sur la tête (et ce n’était pas le moment)

Qu’avais je à y gagner? Rien!

Aucune promotion alors qu’il venait d’y en avoir…et je n’étais pas dedans malgré mes supers compétences…(je suis le plus ancien dans mon grade)…retourner dans un service d’où l’on m’avait éjecté il y’a quelques années afin de mettre en place des personnes qui sont depuis bien monté en grade…perdre l’ambiance que je connaissais et travailler avec des personnes avec qui je n’ai aucune affinité…rien rien de rien…sinon arranger les chefs.

Pour la première fois de ma vie je suis sous traitement. Dès le 8 juillet j’étais chez le médecin qui a bien compris le problème mais qui souhaite tout comme moi que je reprenne en espérant dans de meilleures conditions.

Ma hiérarchie m’a fait plonger dans quelque chose que je ne soupçonnais pas et je leur en voudrais jusqu’à la fin. Je ne sais même pas s’ils se sont rendus compte de cela…je suis certain que non.

JAMAIS OH JAMAIS le travail sera pour moi comme il pouvait l’être auparavant. Je n’ai jamais été carriériste et ne le serait jamais et il n’y aura plus aucun objectif pour moi dans le domaine du travail. Personne n’a pris de mes nouvelles sauf la RH après 3 mois et encore pour venir tâter le terrain…les gens s’en foutent.

La seule à avoir compris je pense et je l’espère c’est le médecin du travail mais rien n’est réglé de ce coté là non plus…médecin du travail que j’ai vu sur ma demande.

Les « grandes instances » (je vais les nommer ainsi) n’ont même pas daigner répondre aux divers courriers que je leur avais fait. La Poste n’est vraiment plus ce qu’elle était. Les gens se foutent de tout et l’humain n’est désormais plus qu’un objet, cela sans doute depuis longtemps, mais je viens seulement de m’en apercevoir.

Reprendre me porte peine. Oui on dit cela ici mais je ne sais pas si c’est bien français?? Je ne sais pas où je serai…je m’en moque un peu vu que mon travail ne sera plus comme auparavant…certains savent casser l’humain. Mes chefs y ont bien réussi et je les remercie.

Publicités

14 commentaires sur « Reprendre… »

  1. Il y a bien longtemps que le coté humain n’existe plus dans le monde du travail!
    Les interets économiques, la rentabilité, la performance à tout prix et au détriment des petits travailleurs , sont les seules « valeurs » qui définissent les postes à « responsabilités ».
    L’humain n’est plus qu’un pion dont on se sert … et peu importe dans quelles conditions !

    Courage Bruno, la vie ce n’est pas le travail meme si bien souvent on y passe plus de temps qu’en famille, ce qui compte c’est d’être heureux et épanoui dans sa vie privée avec les gens qui comptent (ami(e)s, famille, ect …)
    Le reste c’est secondaire …
    Pensées

    J'aime

  2. Des pensées pour toi demain. Le monde du travail devient de plus en plus froid et détaché de l’humain hélas… Seul le rendement compte. Mon mari a pris sa retraite anticipée pour cette raison. Il avait peur de craquer sinon…

    J'aime

  3. Bonjour Bruno !

    Avant de débuter mon commentaire je voulais te dire que ta photo à droite de ton blog est SUPERBE ! Bel auto-portrait !!!

    Et puis, concernant, ton arrêt de travail, les sales coups qui t’ont été faits, je trouve ça triste. Suivant ton blog depuis plusieurs années je suis convaincue que tu es une personne qui fait les choses avec sérieux et que tu aimais ton travail. Tu as tout fait consciencieusement et tes supérieurs pouvaient te faire confiance. Ce qu’ils t’ont fait c’est comme « un coup de couteau dans le dos ». Quelle déception pour toi ! On se remet en question… on doute et on perd même la confiance en nous mêmes quand ça arrive.

    Tu as traversé, et tu traverses une période difficile de ce côté et ce ne doit pas être « évident » à encaisser tous les jours.

    Mais ta force est ta famille, elle va, petit à petit, te redonner l’élan dont tu as besoin pour aller de l’avant. Tu repartiras sur d’autres bases, pas les mêmes qu’avant mais des bases solides que tu auras construites à partir de ces déceptions.

    De la même façon que tu redémarres un beau, un très beau blog, tu vas redémarrer sur le chemin professionnel. Tu seras encore plus fort qu’avant parce que comme on dit « Ce qui ne tue pas rend plus fort ! » …

    GROS BISOUS et douces pensées pour toi Bruno.

    J'aime

  4. Je dirai presque « bienvenue au club » et avec regret, ce club plus très fermé de ceux qui se retrouve à souffrir de ses conditions de travail. Pour moi, c’était il y a 7 ans, une réorganisation, un poste défini où il me semblait impossible de faire face. Je voyais les problèmes arriver, les difficultés, et j’ai craqué, surtout par manque de dialogue avec la direction.
    Ce n’est pas simple, mais parfois il faut se faire aider par les syndicats et des avocats extérieurs.
    Les médecins du travail ont des possibilités limitées pour intervenir.
    Et puis les directions n’aiment pas que l’on discute leurs décisions, et que l’on démontre qu’ils ont eu tort !
    courage !

    Aimé par 1 personne

  5. Quoi te dire à part bon courage et ne te laisse plus ronger par tout ça parce que dans la vie tu sais bien que c’est toi le plus important et ta ptite famille ; je ressens un peu différemment ce que tu ressents, je suis à nouveau en fin de contrat mardi soir et retour à la case recherche d’emploi mais avec ma RTH maintenant ça devient un degré encore plus compliqué qu’avant, c’est simple, depuis mes congés parentaux entre 2000 et 2005 j’ai l’impression de me prostituer pour du travail et encore tout ce que je trouve depuis sont des contrats minables et je ne te parle pas du salaire sans oublier que j’ai repris une formation en 2005 pour être mieux adapter au marché du travail et rien toujours rien, je passe mon temps dans les dossiers et les rendez-vous, je prépare une VAE en ce moment, je vais normalement encore suivre une formation de remise à niveau, je viens d’en faire une partie de mai à juillet…je n’arrête pas et je ne suis toujours pas épanouie dans un travail, je fais mon temps pour faire vivre ma famille et je n’ai plus aucun optimisme quant à ma fin de carrière, Biz et je penserais fort à toi lundi

    Aimé par 1 personne

  6. Si tu savais comme je partage ce sentiment …. Avoir l agrégation et se sentir souvent comme une moins que rien, quelqu un de transparent et de surtout pas très compétent … Cela fait 8 ans que ce dure pour moi. Et la , cette année, je craque un peu… Je cherche des portes de sortie. Je penserai fort à toi lundi. Bon courage. Bises

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s