Un an déjà…

IMG_1800-001

On dit souvent que les années passent à une allure folle…

Je confirme! Oui!

Voici déjà une année que tu nous a quitté Moustik. Bien entendu tu es toujours dans nos cœurs et je te vois chaque jour de la fenêtre de notre cuisine car tu es là…juste là.

Tu es resté avec nous plus de 20 ans. C’est énorme 20 ans. Énorme.

Tu nous manque oui…beaucoup. Clément t’a connu si peu mais il sait lui aussi que tu es là car tu as un petit chat noir juste au dessus de toi…pour marquer ton emplacement…et parfois il nous parle de toi notre Clément…oui oui.

Nous en avons fait des choses avec toi…des kilomètres…des milliers de kilomètres…

Christel a pleuré ce soir en t’observant…moi je ne pensais pas que tu étais parti depuis déjà si longtemps…

Publicités

Perdu de vue…

002_VIADUC GARABIT-001

Et dire que cette (ces photos) ont déjà 14 ans!

J’ai d’ailleurs hésité à mettre cet article dans la rubrique « le passé »…

On perd parfois les gens de vue…ce fut le cas avec Babeth.

Je l’ai connu en région parisienne il y’a quelques années et ma venue ici en province a fait que nous nous sommes petit à petit perdu de vue. Par sa faute…par la mienne…je ne sais pas…par la nôtre sans doute.

Vous vous souvenez de cette émission présenté par Jacques Pradel?  Oui oui les plus anciens s’en souviennent  🙂

Chose étonnante (oui et non) j’ai toujours gardé contact avec ses parents (je leur envoie chaque année mes vœux) et j’ai parlé de Babeth justement dans ceux de cette année. Je ne connais pas vraiment son papa et sa maman, juste pour y être allé deux ou trois fois (ils habitent du coté de Nantes) mais j’ai beaucoup aimé ces gens et moi, quand j’aime, j’essaye de garder ne serais-ce qu’un petit lien.

Bien entendu, si les personnes ne donnent pas signe de vie je n’insiste jamais. C’est leur choix. Il faut donc le respecter.

Il y’a quelques semaines, j’ai reçu un très long mail de sa part. Je vais bientôt lui répondre.

Les choses changent vite en quelques années et parfois en quelques mois. Je ne vous raconterai pas sa vie non mais le principal est que nous ayons repris contact…même des années plus tard.

Cela ne vous est jamais arrivé de retrouver des gens que vous avez perdu de vue?

10_LAC CHARPAL-001

Souvenirs du passé…

08.1990 (2)

23 ans…je devais avoir 23 ans sur cette photo…peut être moins…sans doute un peu moins d’ailleurs.

Je fais partie de ceux qui aimaient beaucoup l’école. La preuve en est que je suis resté 5 années dans le même lycée au lieu de 3…on redouble parfois. Je n’en donnerai pas la raison mais disons que lorsque l’on est mal orienté ce n’est pas facile.

Les gens qui me croisent dans la vie ou sur le net pensent souvent que je suis quelqu’un qui n’est pas timide. Je parle aisément il est vrai…je raconte beaucoup de bêtises…un brin d’humour aussi parfois. La vision extérieure est parfois fausse. Je suis un grand timide et je l’ai toujours été (même à 48 ans!)

Certaines pourraient penser que j’ai eu beaucoup de filles ou de femmes dans ma vie et elles seraient bien surprise si elles le savaient vraiment. J’ai toujours aimé connaître les personnes avec qui j’étais et c’est toujours moi qui me suit fait mettre sur la touche après de longues périodes ensemble.

Certaines connaissances m’ont beaucoup marqué au lycée…j’ai été amoureux comme beaucoup sans jamais vraiment l’avouer. J’ai appris il y’a peu que l’une d’elle m’appréciait beaucoup et à l’époque je l’appréciai beaucoup aussi. Énormément même…

Pourquoi nous ne nous sommes jamais rien dit à l’époque? Parce que certaines fois il y’a des différences entre les personnes et l’on n’ose rien dire…ne rien tenter…On laisse passer les choses…la vie…quitte à ne parfois jamais la rattraper…

Les leçons de la vie font qu’il ne faut pas avoir de regrets…jamais…il est hélas plus facile à dire cela qu’à le vivre…

36 15 ULLA…

Année Inconnue-001

Qui n’a pas connu le minitel…

Vous là les toutes jeunes qui venaient ici lire de temps en temps ce que je poste…oui sans doute…parce que les autres, les plus âgés comme moi, vous avez bien connu cet engin qui permettait de communiquer…le début des communications en direct quoi.

J’étais un fana de cet engin…sauf que cela revenait cher…très cher même suivant les sites où j’allais.

Bon je ne vais pas dire que je ne suis pas allé voir le 36.15 ULLA…ce serait mentir.

Mais moi c’était plus les sites de discussions, les sites où l’on parlait et faisait connaissances en toute amitiés.

J’étais un fan de l’écriture…j’adorais écrire et pourtant je n’étais pas encore à la Poste. Je recherchais des correspondantes. Oui oui et j’en ai eu beaucoup…des jeunes de mon âge…des plus âgées aussi. Je savais tout d’elles à force si la correspondance durait quelques temps quand même.

Je vous avouerai même une chose…j’avais fait des fiches à la fin pour m’y retrouver!!! J’avais toujours une photo de la personne (ben oui fallait voir comment elle était quand même) et les fiches étaient assez complète…je ne vous dirai pas les détails mais c’était assez croustillant…à vous d’imaginer…

J’ai eu une correspondance très poussée avec une fille…je me souviens encore son nom et son prénom…elle écrivait d’une façon à vous, comment dire, à vous faire tomber rapidement amoureux…elle aimait beaucoup aussi ma façon de m’exprimer…nous nous écrivions 10,20…parfois 30 pages…

Marie-Andrèe…Marie-Andrée Bourrel…nous étions trop loin pour nous voir…les mois, les années ont passées…nos vies d’adolescents ont pris le dessus…elle a rencontré quelqu’un après une mutation sur Montpellier (elle était du Nord il me semble)…

Nous avons quand même pu nous rencontrer…sur Montpellier où j’étais descendu…la rencontre ne s’est pas déroulée comme je le pensais…elle avait quelqu’un dans sa vie ce qui changeait déjà beaucoup de chose…je n’étais pas non plus célibataire…

Parfois les rencontres ne sont pas comme on le souhaiterait hélas mais je ne regrette pas…notre correspondance était si forte…j’ai conservé pour le moment toutes ses lettres (dans un carton en Lozère)…un jour je relierai tout cela…

Être grand…

07.1981

Oui oui j’ai bien dit grand et non pas « gland »
🙂
Je suis quelqu’un de petit puisque je ne mesure qu’1m66.

Je pourrai dire 1m68 car c’est ce que l’on m’avait dit lorsque j’étais à l’armée mais je reste sur 1m66 vu que de toute façon on se tasse avec l’âge et que mes 48 printemps approchant cela ne va pas aller en s’arrangeant.

Cette photo date de mon adolescence et ce qui m’amuse chaque fois en l’observant c’est que l’on a l’impression que je suis grand.

J’avais grandi d’un seul coup je me souviens mais, hélas, je me suis arrêté en chemin. Ma taille ne fut jamais un handicap même à l’école car j’ai toujours su me faire respecter sans être un dur loin de là mais souvent les paroles et le regard suffisait. Et puis j’ai toujours été quelqu’un de calme et posé.

Superbes chaussettes…casquette pas mal non plus et le short « moule burnes » n’en parlons pas hein. Attention aux commentaires…je veille. lol.